Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 09:30

 

 

- Sale putain de flic prétentieux ! Tu crois vraiment que c’est aussi simple ? T’es pas capable de mieux ? Quand je pense que c’est toi qui m’a stoppé. Quelle honte ! Tu ne fais qu’énoncer des évidences. Ça fait bien longtemps que suis au-delà de ça ! Tu ne mérites pas que je te libère. Fous le camp !

 

La rage qu’il laissait transparaître ne devait être qu’une infime partie de celle qu’il contenait difficilement. Celle-là même qui avait dû précipiter ses victimes dans l’horreur. Le tueur n’avait pas tort : le raisonnement qu’il avait cru bon d’exposer était pour le moins superficiel. Silvère savait qu’il ne devait pas rompre le lien ténu qui maintenait la communication. Il n’aurait pas de seconde chance. Pour cela, il y avait urgence à se fondre dans l’esprit de ce malade. Le faire en direct tenait de la haute voltige.

 

Le joueur blanc dégage son roi

 

- Tu veux me libérer, mais c’est toi qui est enfermé. Et si je pars maintenant, personne ne saura jamais rien de tes motivations. Tu resteras à jamais un tueur décérébré avec la seule excuse de la consanguinité.

Le joueur noir avance un pion

 

Le monstre plissa les yeux, ce qui lui donna, contre toute logique, un air encore plus vicieux.

 

- Alors, sois à la hauteur ! A la prochaine déception, tu dégages à jamais. Si tu ne fais pas les choses plus en profondeur, je plains ta femme. Tu veux peut-être que je m’en occupe ? A moins que tu n’en aies pas… c’est ça : tu es seul. C’est pour ça que tu penses pouvoir me comprendre. Quoi qu’il en soit, il va falloir que tu fasses travailler tes neurones, ou ton empathie : il faut que j’aille mourir bientôt.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rimbaud Warrior
commenter cet article

commentaires

songe 01/01/2011 08:16



en fait ça fait quand meme vraiment peur :p



Présentation