Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 08:40

 

Alors voilà. C'est maintenant que l'expérience "Hard haine" va prendre tout son sens pour moi. Il va s'agir maintenant de procéder à l'éducation du bébé, à lui prodiguer l'apprentissage de la vie pour qu'il soit grand et fort. N'en déplaise à vos commentaires toujours bienveillants : ce texte ne me plaît pas tel quel. Il fait partie de cette série de publications qui me laisse frustré par défaut d'avoir été au bout de mon idée, faute de temps... sauf que là, c'est exprès.

 

Ma cinquaine de lecteurs bloqués par la neige et en période de pointe, a eu à subir les dix épisodes de cet opus pudiquement appelé "dramaturgie" par Jérôme (alors que bon... c'est plus drame à Charleville-Mézières que dramaturgie).

Ce premier jet est en fait ce qui est sorti de mon esprit malade, au jour le jour à partir du moment où j'ai décidé de mener cette expérience, sans rajout ni correction d'aucune sorte. J'ai publié au fur et à mesure de l'écriture, sans relire. J'avais simplement l'idée (une sorte de huis-clos intérieur schizophrénique), l'envie de parler du rapport de force complexe dans les relations homme-femme (à la relecture, je suis plutôt déçu de ce côté) et des dégâts comportementaux que peuvent provoquer les viols ou attouchements subis dans la jeunesse.

 

Les publications qui s'en sont suivies sont donc brutes, sans fioritures et surtout, ce qui me manque le plus, sans recherche d'affinement (ou d'affinage) esthétique de l'écriture.

 

Le principe est donc que je vais laisser reposer la bête quelques temps, puis revenir dessus pour la ciseler, la modeler et en faire une publication ultérieure. Silvère va donc renaître de ses cendres, pour redécéder autant de fois qu'il faudra pour que ça soit conforme à mes désirs (ça ne lui plaît pas, mais c'est comme ça). La trame de l'histoire ne changera pas (encore que tout soit possible) comme le choix de faire un crossing-over avec l'esprit des échecs qui, j'en ai conscience, exclue une partie du lectorat (quand on n'y joue pas, le terme "pat" est au mieux considéré comme une faute d'orthographe de "mat") mais me plaît (parce que ça me rappelle Hime, je crois).

 

Me voilà donc reparti à travailler sur trois plans, cette fois :

- l'histoire ;

- comment la raconter ;

- quels sujets aborder par ce prisme.

 

Mais bon, ça sera quand j'aurais le temps. Là, faut que j'aille me faire un café, que je me connecte sur FB pour voir quels amis sont encore devant leur écran et sur le chat pour souhaiter la bonne année en vrai à Mrs D.  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rimbaud Warrior
commenter cet article

commentaires

Mrs D 10/01/2011 16:31



Oh! on s'est vu ou ratés ce jour là sur le chat?


 


Y'a du brut, c'est sur, mais y'a du bon.


 



Présentation