Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 08:44

On m'a dit que je n'avais pas été très clair sur mon dernier article (une fois de plus !). Je vais donc tenter de refaire la démonstration autrement :

 

Mettons que je sois un despote dont la famille s'est enrichie au détriment de son peuple (pléonasme). Ledit peuple se révolte et ça commence à sentir le roussi pour mes fesses de despote. Au point même que ceux des pays qui se disaient mes amis sont obligés d'afficher une colère de façade. Comment puis-je sauver mes richesses de despote si durement acquises ?

 

Il est fortement probable que le système foncier tunisien soit calqué sur le système français : chaque propriétaire d'un bien immobilier est publiquement connu, il suffit de demander aux hypothèques. Donc tant que je n'abuse pas, je peux apparaître publiquement en tant que propriétaire.

 

Sauf qu'en tant que despote patenté, j'abuse.

 

Comment faire pour que ça ne se voit pas trop ? Je créée une SCI. Ainsi, le propriétaire apparent n'est pas moi, mais la SCI. Pour savoir qui est réellement propriétaire, il faut savoir qui détient les parts de la SCI et dans quelle proportion, ce qui complique singulièrement les choses et n'est pas donné à tout le monde.

 

Tout cela nous donne une SCI d'origine avec un immeuble à 325 000 euros. Détention des parts : 10 % "personne de confiance" (de préférence étrangère) 90 % Moâ-le-despote.

 

Sauf que voilà : ça tourne carrément vinaigre et les pays tiers préviennent qu'ils vont saisir les biens m'appartenant... que faire ?

 

Je fais en sorte que la SCI fasse l'acquisition des immeubles que je possédais en nom propre auparavant (j'installe mon écran de fumée) et/ou j'y transfère des liquidités. Mettons que j'y mette 2 ou 3 millions d'euros. Ensuite, je vends mes parts à leur valeur nominale à la personne de confiance (avec des garanties possibles), ce qui signifie que je disparais totalement du système : je ne possède officiellement plus rien, ni immeuble, ni parts de SCI, ni vu ni connu je t'embrouille.

 

Autre possibilité : les parts sont vendues au tiers consentant à leur valeur réelle (2 ou 3 millions d'euros) sachant qu'il est toujours plus simple de planquer des liquidités.

 

CQFD, je ne dis pas que la manoeuvre était nécessairement frauduleuse. Je dis que le Canard devrait s'assurer de ça.

Après, deux solutions sont possibles : soit il n'y a aucun mouvement, l'opération était réellement privée et le peuple jouit de la transparence à laquelle il a normalement droit. Soit il y a mouvement, et il nous sera autorisé de penser que le gouvernement français (par famille MAM interposée) a aidé à organiser la sauvegarde financière de son (des)pote tunisien, ce qui ne m'étonnerait que peu, finalement.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rimbaud Warrior
commenter cet article

commentaires

Motdit 26/02/2011 10:20



Perso, j'avais trouvé ton explication tellement claire que je l'avais largement diffusée!



Stipe 24/02/2011 11:51



MAM qui nettoierait la merde de Ben Ali ?


ou comment le despote ferait appel à son amie destop...



Rimbaud Warrior 24/02/2011 13:46



Oué mais bon... si ça se trouve, c'est juste une opération désintéressée d'un vieux bonhomme de 92 ans et qui n'a rien à voir avec tout ça, si ça se trouve.



Jerome a.k.a. Seltzer 24/02/2011 11:11



Ouais. On lui sauve la mise et cet ingrat de Ben Ali fait un AVC. C'est bien la peine de se faire chier.



Rimbaud Warrior 24/02/2011 13:45



L'avantage de l'AVC, c'est qu'il n'y a plus qu'à tirer la chasse d'eau



Présentation